NL 28 janvier

 

 

Cette Nouvelle Lune se place sous le signe de l’Occident de Feu, car en additionnant les chiffres un par un de la date, nous trouvons l’harmonique 21 (2+8+1+2+0+1+7=21) qui correspond à l’Occident, arcane 21 de l’Oracle des Harmoniques. Selon le calendrier des éléments cet Occident du 28 janvier prend la couleur de l’élément Feu, le second élément, qui désigne l’action, l’énergie et le mouvement, le changement. L’ascendant de cette Nouvelle Lune est aussi orienté vers la notion de progrès et de transformation, puisque c’est la Nouvelle ère Blanche.

A noter, les harmoniques rejoignent encore une fois l’astrologie tropicale, référentiel selon lequel la Nouvelle Lune se situe dans le Verseau… Hé oui, le Verseau dont le sens et la symbolique se trouvent très proche de la Nouvelle ère.

Voici le Thème complet de cette Lune du 28 janvier. 

Comment mettre un terme à ce qui ne fonctionne plus ? A quoi, et comment renoncer pour se sentir libre ? Comment…  sortir de sa chrysalide ?

 



1- L’Occident de Feu :

Occident de Feu : voilà qui ressemble à un crépuscule aux couleurs ardentes. L’Occident, c’est là où le soleil se couche, c’est la fin d’un cycle. Cette maturité, ce « soir » est  à comprendre comme le moment d’achever, de terminer quelque chose, d’aller jusqu’au bout. L’Occident nous apprend que certaines choses ont fait leur temps et qu’après ce coucher de soleil, un autre matin adviendra. Mais il faut en passer par la nuit.

Dans cette Nouvelle Lune je vois l’image du papillon qui se réveille lentement à l’intérieur de son cocon afin de s’en libérer et de prendre l’envol. La chrysalide a mûri, elle s’est fissurée ; après cette gestation vitale, la poche s’ouvre, le mouvement se manifeste, la Vie commence.

Mais pour cela il faut accepter de perdre son ancienne peau et agir dans le sens du renoncement, de l’abandon du passé pour prendre l’envol vers le futur. Renoncer à quoi ? Mais à rien, puisque ce qui tombe est voué à disparaître. Ne regrettez pas votre ancienne peau : elle ne vous protégera plus. On passe à autre chose !

 

2- L’ascendant : La Nouvelle ère Blanche

Le voici, notre beau papillon qui sort ses pattes de la chrysalide. Mais quelle est cette chrysalide, qui nous a enveloppés si longtemps et que nous devons laisser derrière nous ? Probablement certaines illusions. La Nouvelle ère est un signe qui rêve, qui a un monde imaginaire fertile, mais monde qui reste imaginaire tant que cela ne sort pas du cocon. Ce n’est pourtant que lorsqu’il sort au grand jour que la beauté de ses ailes peut être admirée par tous. Pour cette Nouvelle Lune, il semblerait qu’une fissure se soit dessinée dans nos enveloppes et que la Lumière soit en train de se frayer un chemin dans nos consciences. C’est un temps de révélation, où les artifices ne peuvent plus rester collés sur nos épaules. Attendons-nous à nous délester de poids dont nous n’avions peut-être pas encore conscience, ou si peu.

 

3- La quête de vie : l’Equinoxe de Vent

L’Equinoxe de Vent désigne la bascule de nos pensées, de nos idées, le sens de l’adaptation et la capacité à s’aligner. A la lumière de ce crépuscule ardent, et pour profiter pleinement de l’envol du papillon, l’Equinoxe de Vent nous apprend à nous alléger. Cette idée était déjà présente lors de la Pleine Lune du 12 janvier. En effet, si le papillon sort de sa chrysalide, il ne pourra pas emmener son ancienne maison sur son dos… Vous ne pourrez pas vous mouvoir si vos épaules portent le poids du passé. Vous ne pourrez pas vous envoler si rien ne change. Allez, hop : du leste.

 

4- Le Sphinx de Jade

Cependant… Pour ceux qui goûteront à la nouveauté de ce mois de février, il est possible que les traces de votre monde passé vous suivent, et c’est normal. Le Sphinx de Jade nous dit simplement que nous devons faire l’unité entre ce passé et cet avenir, nous aurons toujours probablement un pied dans l’avant et un pied dans l’après. Le Sphinx nous invite à assembler ces pièces et à en faire notre unité, notre intégrité, sans porter lourdement ce qui vient d’avant.

Quitter le cocon, oui. Le détruire : non, il est indispensable, il est dans notre cœur.

Nous aurons peut-être la sensation de vivre partagés entre deux mondes, entre deux modes de vie avec ce Sphinx de Jade. Un sentiment de division peut naître au moment d’une prise d’indépendance, de la nostalgie peut-être…

 

5- Le Miroir d’Ambre

L’Ambre parle de l’intériorité. Le Miroir d’Ambre nous invite à nous découvrir nous-mêmes en prenant cet envol, en renonçant aux illusions, en quittant cette fameuse enveloppe. De quoi avons-nous peur dès lors qu’il s’agit de se libérer de quelque chose ? Ce que nous avons si peur de perdre, nous pouvons le trouver en ouvrant la chrysalide et en partant explorer le monde extérieur, justement. Nous avons peur de perdre qui nous sommes, de perdre notre identité… peur de nous perdre. Peur de l’inconnu, peur de l’Autre… Le Miroir d’Ambre nous le dit : regarde en-dedans, tu n’as rien à craindre. Ce qui vient de l’extérieur ne peut pas t’abattre, c’est ce que tu as dedans qui compte.

 

6- L’Oracle Arc-en-ciel

L’Oracle Arc-en-ciel désigne la fluidité de la communication. Cette harmonique est dans son « domicile » dans l’élément Arc-en-ciel, élément de la communication, du pont entre les dieux et les hommes. Oracle Arc-en-ciel nous dit : découvre la diversité du monde, de ce qui existe, il y a d’autres possibilités, d’autres alternatives, il te suffit de tendre l’oreille et d’accepter qu’il y a tant de chemins…

 

7- L’Equinoxe d’Or

L’Or est l’élément de la relation à l’autre. Avec le retour de l’Equinoxe dans l’élément du relationnel et de l’image, il est question d’équilibre entre soi et les autres. S’aligner, trouver le juste milieu entre… je pense à moi, je pense aux autres. L’Equinoxe d’Or nous invite à nous souvenir que nous sommes libres de nous lier avec qui nous voulons, nous avons le choix de nos relations. Laisser les décisions dans les mains des autres, de l’Autre, oublier de se positionner au bénéfice du choix de quelqu’un d’autre peut faire de nous… son esclave. Le papillon de la Nouvelle ère ne connaît le sens de la liberté que lorsqu’il a goûté à la « prison » de son cocon.

Un certain S. Gainsbourg avait dit, à ce sujet… « Qui ne s’est jamais laissé enchaîner ne saura jamais ce qu’est la liberté »

 

8- Le Palais Noir

L’élément Noir désigne ce que nous ne contrôlons pas… et le Palais symbolise l’abri, ainsi que le besoin de protection. C’est drôle ! Voici à nouveau le thème de la chrysalide et des peurs qui y sont liées, peur de quitter une certaine « sécurité ». Mais cette sécurité n’est-elle pas illusoire ? Peut-on vivre libre et épanoui en quittant sa fameuse « zone de confort » ? C’est bien de cela que parle le Palais Noir !

Ce qu’en dit le Grand Manuel de l’Oracle des Harmoniques :

« Le Palais Noir nous apprend à vivre le Présent sans que les questionnements du mental ne viennent nous polluer : il nous dit « ne cherche pas à construire du solide, ne fais pas de projets. Vis. » La peur de l’inconnu se dissipe et paradoxalement le terrain de notre existence se solidifie. Notre abri, notre sécurité ne seront pas remis en cause si nous levons un peu le pied au travail ou au quotidien afin de nous consacrer à l’édification de notre Palais Intérieur, le Palais Noir qui est la base de notre personnalité. »

 

9- Le Lotus Sacré

Le Lotus Sacré nous recommande de revenir à notre « vraie nature », à ce que nous avons toujours été, à conserver un lien avec ses racines, qui sont perçues ici comme « sacrées ».

 

10 – L’Arche de Cristal

Le Cristal, c’est la plus belle facette du thème, la perfection, ce en quoi nous pouvons avoir confiance. Ici, c’est l’Arche qui nous dit : tu peux voir plus loin, plus grand, tu peux élargir ton champ de vision, tu peux… voyager. Au moins par l’esprit !

 

Allez, je sors de ma chrysalide... Angelo LAURIA

 

Découvrez les consultations, livres, oracles, stages de formation aux harmoniques ici: