02_Ondes

 

« Vous êtes comme des êtres d’argile dans la chair desquels tout peut se graver.

Vous avez la mémoire de vos blessures, de vos chocs émotionnels, de vos peurs et de vos angoisses. Une mémoire consciente.

Mais vous avez aussi une mémoire cachée, d’autres blessures sont restées enfouies sous les strates de feuilles d’automnes jaunies par le temps qui recouvrent vos souvenirs. Des feuilles jaunes comme l’ambre. Ces blessures, votre intellect les a oubliées mais ne les a pas refermées.

C’est que votre mémoire s’étend plus loin que votre cerveau, peut-être même qu’elle ne s’y trouve pas. Votre mémoire dépasse ce territoire et se trouve aussi dans votre cœur, dans vos cellules, et elle est active depuis longtemps.

Ainsi, ce que vous croyez terminé, révolu, ne l’est pas toujours.

Ainsi, on se souvient ; dans le ventre d’une mère déjà, on se souvient. Et peut-être avant ! La mémoire de l’intellect est si peu de chose par rapport à la mémoire de l’être entier que vous êtes. Il y a des choses qui sont résolues en surface mais qui ne le sont pas dans les profondeurs.

La culpabilité, les peurs, sont des ennemis redoutables de votre avenir.

Pouvez-vous vous  libérer de toutes ces peurs ? De tous les héritages ? Peut-être pas, ou alors, le processus de délivrance peut être long. Mais il y a des obstacles que vous pouvez lever. Glissez avec le vent de la Nouvelle ère : libérez-vous, au moins, de la culpabilité. Cela vous pouvez le faire. Tout arrive.

Vous pensez avoir mal agi ? Que signifie « mal », que signifie « bien » ? Vous n’êtes pas parfait, nul ne l’est. Plongez dans l’Ambre de vos souvenirs et demandez-vous si ce que vous avez fait n’était pas la seule solution, et sur le moment, peut-être que rien d’autre n’était possible pour vous. Pourquoi alimenter le regret, le remord, ou la culpabilité quand vous pouvez simplement dire : j’ai fait ce que j’ai pu, j’ai fait pour le mieux, j’ai fait ce qui me semblait juste. Et je ne suis pas parfait… 

Se libérer d’un cocon d’ambre  - tourner la page, vivre le présent, faire la paix avec ce passé, continuer à se souvenir, célébrer le trésor intérieur que votre mémoire vous préserve - et prendre l’envol sur les ailes de la Nouvelle ère, en lâchant du leste avec les blessures conscientes et inconscientes.

Voilà mon message. Refermez les blessures que vous voyez mais sachez qu’il y a aussi celles que vous ne voyez plus, et surtout, délestez-vous du poids de la culpabilité. Qui peut être coupable d’être lui-même ? »

 

 

 Angelo

 

 

 

La date de cette Nouvelle Lune, correspond aux harmoniques de l'Occident d'Ambre et de l'ascendant Nouvelle ère de Vent.

Découvrez vos harmoniques en entrant votre date de naissance. Le premier signe est l'harmonique Source (toile de fond) le second est l'ascendant (personnalité extérieure) et le troisièmpe est votre quête de vie. Bon voyage sur les ailes de la Nouvelle ère de Vent ;-)

 

©Angelo LAURIA - 2017 / Formulaire : Patrick BARROCA & Valéry GIROU